Accueil Divers Industrie-Services Un taux d’intégration de 25 % dans l’industrie mécanique

Un taux d’intégration de 25 % dans l’industrie mécanique

0
Un taux d’intégration de 25 % dans l’industrie mécanique

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, a appelé lundi à partir de Chlef les investisseurs dans l’industrie mécanique à œuvrer en vue d’atteindre un taux d’intégration de 25 %.

Lors de l’inspection d’une unité de montage d’engins agricoles et de travaux publics à Chlef, le ministre a indiqué que l’industrie mécanique en Algérie est récente, avant d’appeler les opérateurs du domaine à œuvrer en vue d’atteindre un taux d’intégration entre 22 à 25 %, dans une première étape.

LIRE AUSSI DJ SNAKE: Un algérien fait exploser le web

Il a souligné, à ce propos, le soutien du Gouvernement et du ministère de  l’Industrie et des Mines à tous les projets apportant une valeur ajoutée dans le domaine du montage et de l’industrie mécaniques, dont le taux d’intégration se situe actuellement entre 5 et 10 %.

Le Gouvernement algérien vise un taux d’intégration de 40 % après cinq (5) années de mise en service de toute usine, a indiqué M. Bouchouareb, louant ce qui a été réalisé après deux (2) ans de cette expérience en Algérie, a-t-il indiqué.

LIRE AUSSI Les cours de l’or en progression constante