Accueil Confidentiel UGTA: Laabatcha sur les traces de Sidi Said

UGTA: Laabatcha sur les traces de Sidi Said

1
UGTA: Laabatcha sur les traces de Sidi Said

A l’UGTA, les pratiques ne changent pas. Et même si elles évoluent,c’est dans le sens du pire. Salim Laabatcha, successeur de Sidi Said ne semble pas en mesure de se débarrasser des pratiques chères à l’UGTA. Au nom du partenaire social, Laabatcha continue de s’immiscer dans la gestion des entreprises publiques, alors qu’il interdit aux siens de « déranger » les entreprises étrangères qui font la pluie et le beau temps en Algérie.

Issus illégalement de la fédération de l’agroalimentaire, Laabatcha a tissé des alliances pour s’installer à la tête de l’UGTA. Et depuis lors, il ne cesse d’intervenir pour placer, à des postes importants, des cadres de faible envergure. L’homme qui avait fait, discrètement, campagne pendant l’élection présidentielle pour le candidat d’un clan puissant, considère qu’il est encore puissant et surtout ayant une grande capacité de nuisance.

A défaut de réaliser ses objectifs auprès des entreprises publiques, Laabatcha développe rapidement cette tentation de recourir à l’anarchie au sein des entreprises pour faire la peau aux cadres dirigeants.

Affaire à suivre.

LIRE AUSSI IBOUDRAREN:les travaux de la nouvelle chaîne de  distribution à l’arrêt !

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.