8.1 C
Alger
mardi, janvier 31, 2023

Temmar: appel aux architectes algériens à l’étranger

Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar, a appelé samedi à Alger les architectes algériens activant à l’étranger à contribuer à l’enrichissement de l’architecture nationale et à la consécration d’une nouvelle politique urbanistique, aux côtés de leurs homologues algériens exerçant à travers le pays.

Dans une allocution d’ouverture de la cérémonie de remise du Prix national d’architecture et d’urbanisme 2016, le ministre a précisé que cette distinction se veut « un encouragement aux architectes algériens pour les inciter à plus de créativité et un appel aux architectes algériens à l’étranger en vue de contribuer à l’enrichissement de la politique urbanistique nationale avec les nouvelles techniques architecturales ».

Temmar a estimé que l’architecture et l’urbanisme étaient complémentaires et nécessitaient davantage d’efforts pour la réalisation d’un tissu urbain de qualité, ajoutant que ses services comptent organiser des ateliers de travail sur la réglementation du secteur de l’urbanisme et la réévaluation des lois en vigueur dans ce domaine.

La priorité du secteur actuellement est de relever le défi de la qualité pour la création d’espaces adaptés au bien être de l’Homme alors que dans les années précédentes les efforts étaient centrés sur la quantité dictée notamment par la crise de logement, a rappelé le premier responsable du secteur.

Le ministre a souligné que son département compte poursuivre les programmes de logements toutes formules confondues pour mettre fin à la crise de logement.

Le secteur a adopté une feuille de route issue du Plan d’action du Gouvernement qui vise à poursuivre la réalisation des logements de différentes formules (public, locatif participatif (LSP), rural social, location-vente (AADL) et promotionnel public (LPP)) outre la relance de la formule logement promotionnel aidé (LPA), dans sa nouvelle formule.

La feuille de route prévoit par ailleurs, la numérisation des outils et systèmes de gestion du secteur de l’urbanisme et vise à lutter contre la bureaucratie avec le concours des services du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales et à réévaluer l’arsenal juridique relatif à l’aménagement et à l’urbanisme en intégrant les nouvelles techniques dans le cadre du développement durable.

Le document propose en outre de consacrer la décentralisation concernant certaines décisions et l’allègement des mesures administratives.

Pour garantir la relance du secteur de l’urbanisme, ajoute le ministre, « il est impératif de conserver le patrimoine architectural de notre pays », soulignant l’importance de moderniser les différents sites architecturaux tout en  préservant les spécificités culturelles de chaque région.

« Les architectes et les urbanistes doivent travailler ensemble pour réaliser cette équation », a-t-il dit.

L’Algérie a besoin d’une dynamique novatrice émanant des futurs ingénieurs pour la conception d’un urbanisme intégré et cohérent assurant tous les éléments de bien être humain, a soutenu le ministre qui a appelé l’Union nationale des architectes à jouer son rôle en assurant le suivi de la formation dispensée aux ingénieurs dans les instituts et les universités.

« Nous voulons préserver notre patrimoine architectural afin que nos sites historiques demeurent les témoins de notre identité et de notre civilisation », a-t-il ajouté.

Le prix 2016 du président de la République de l’architecture et de l’urbanisme a été attribué à l’architecte Brakchi Nadia pour sa conception du siège de l’Ecole supérieure de la sécurité sociale à Alger.

Le prix a été remis à la lauréate par le conseiller du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors d’une cérémonie à laquelle ont pris part les ministres des Transports Abdelghani Zaalane, du Tourisme Hacène Mermouri, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique Tahar Hadjar, de la Culture Azzedine Mihoubi ainsi que le vice-président de l’APN et le secrétaire général de l’Union africaine des architectes.

La cérémonie a également été marquée par la présence de l’architecte spécialiste des constructions aéroportuaires M. Boumahdaf Farid, de l’architecte jordanien spécialiste de l’architecture arabo-islamique, Rassem Bedrane et de l’architecte Catherine Sayen Pouillon veuve de Fernand Pouillon, concepteur de nombreuses œuvres architecturales en Algérie notamment touristiques et l’expert en urbanisme, Belkhatir Abdelaziz.

Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar a remis le prix national du premier ministre, Ahmed Ouyahia, à l’architecte Chirani Abdessamed pour le projet du centre arabe d’archéologie à Tipaza et le prix du ministère de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville à l’architecte Tabi Lotfi pour le projet du centre de recherches en sciences islamiques à Laghouat.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles