30.1 C
Alger
mardi, août 16, 2022

Stratégie de l’exportation de la SAFEX : Priorité de s’orienter vers les marchés africains

Le directeur de l’exportation à la Société Algérienne des Foires et Exportations (SAFEX), Rafik Bidouhan, a indiqué, aujourd’hui, que la priorité de cette entreprise sera de se diriger vers les marchés africains en organisant des événements économiques sectoriels.

Déprimant sur les ondes de la chaîne 1 de la Radio algérienne, il a noté que la réalisation par l’Algérie en 2021 d’un saut qualitatif dans le domaine des exportations, atteignant plus de 4 milliards de dollars hors hydrocarbures, constitue une incitation pour la SAFEX à promouvoir davantage les produits algériens dans les enceintes internationales, notamment les marchés africains.

Le directeur de l’exportation à la SAFEX a mis en exergue la stratégie de la société d’exposition et d’événementiel pour soutenir le secteur économique, faisant référence au Salon de l’Industrie Pharmaceutique organisé en mai dernier à Dakar, au Sénégal, qui a remporté un succès retentissant suite à la conclusion de plusieurs accords entre différents opérateurs économiques du continent noir.

Le même responsable a souligné que l’Algérie a les potentialités pour attirer les capitaux étrangers, surtout à un moment où nous attendons la publication de la nouvelle loi sur l’investissement récemment approuvée par le Conseil des ministres, appelant à l’exploitation d’opportunités telles que la Foire internationale d’Algérie pour promouvoir les produits algériens.

Il a évoqué les conditions de sélection des entreprises algériennes pour participer aux expositions internationales, les limitant aux capacités d’exportation de ces entreprises, outre la disponibilité du facteur de stabilité et de permanence de la production.

Concernant la Foire internationale algérienne, il a estimé que l’agrandissement de la surface d’exposition, par rapport à la dernière édition de 2019 d’environ 30,4 % (équivalent à 22 000 mètres carrés), traduit l’importance de cet événement économique à l’heure actuelle, qui est l’évolution de l’Algérie vers le développement et la promotion de ses exportations hors hydrocarbures.

Il a poursuivi : « La nouvelle 53ème édition de la Foire Internationale d’Alger […], a porté le nombre d’exposants à 698 entreprises, dont 187 étrangères représentant 20 pays ».

Le ministère de la Défense nationale participe avec 19 entreprises

Le même responsable a fait noter la participation du ministère de la Défense nationale pour la première fois à la FIA avec 19 entreprises, représentant des unités de production à caractère économique dans les secteurs de l’industrie mécanique, du textile et de la construction navale.

« A partir de l’édition de cette année, il a été approuvé d’inviter l’une des wilayas de pays à chaque édition à participer à l’exposition en tant qu’invité d’honneur », a-t-il ajouté, se référant à l’invitation de la wilaya de Tamanrasset cette année afin de promouvoir l’investissement dans cette wilaya.

Il a souligné que la FIA constituera un espace d’interaction dans le cadre de la nouvelle dynamique dont témoignent les différents secteurs économiques du pays, et des séminaires et réunions en marge seront organisés pour conclure des marchés afin de mettre en valeur les produits nationaux, dans l’attente d’une large participation des visiteurs et des opérateurs, surtout après l’absence de l’exposition pendant trois ans en raison de la pandémie de Covid-19.

Hamid M.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles