21.1 C
Alger
mardi, septembre 27, 2022

Recyclage du papier : Vers un partenariat algéro-qatari

Alors que le secteur de l’industrie du papier revient à la normale après une période de crise sanitaire chargée, l’Algérie envisage de réduire la facture d’importation de ce produit. En effet, La directrice générale du groupe industriel du papier et de la cellulose « Gipec », Leila Kouadri a indiqué que le « GIPEC » prépare un contrat de partenariat avec un opérateur étranger afin d’entamer les opérations de recyclage des papiers. A noter que des négociations officielles ont été engagées avec un leader Entreprise qatarie dans ce domaine la semaine dernière, en marge du Conseil d’affaires algéro-qatari à Alger. Cette initiation intervient après la crise qu’a connue cette matière dans la période récente, ainsi que son prix élevé sur le marché international de 200 euros la tonne. Notant que 5 unités de production en Algérie ont cessé de fabriquer du papier en raison de procédures de restructuration. Kouadri a confirmé que le « GIPEC » a entamé des négociations avec plusieurs concessionnaires, dont des Qataris qui se sont rendus en Algérie au cours de la période du Conseil d’affaires algéro-qatari,pour lancer officiellement le recyclage du papier usagé. Elle a expliqué que « le papier connaît une pénurie au niveau du marché national, et cela concerne essentiellement le papier destiné à l’industrie de la presse ». Le même responsable confirme que la rareté du papier dans le monde est due à la diminution des stocks sur le marché international, pendant la période Corona, en raison de l’orientation d’énormes quantités vers la fabrication de papiers de nettoyage et de serviettes et du doublement de leur consommation dans un contexte sans précédent. Cette période a également provoqué une forte hausse de leurs prix, 200 euros la tonne récemment, ainsi que les prix élevés du transport.  Kouadri considère que la suspension de la production de 5 unités industrielles papetières en Algérie a encore aggravé la situation du secteur du papier, ce qui pousse aujourd’hui le gouvernement à s’orienter vers l’activité de recyclage, avec l’aide d’un partenaire du secteur privé ou d’un opérateur étranger, pour se lancer dans le domaine de recyclage, d’autant plus que le papier est très demandé sur le marché national.

I.K.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles