Accueil Panorama Réception en 2017 de plus de cent projets hôteliers et touristiques

Réception en 2017 de plus de cent projets hôteliers et touristiques

0
Réception en 2017 de plus de cent projets hôteliers et touristiques

Plus de cent projets hôteliers et touristiques seront réceptionnés, cette année, à travers le territoire national, a annoncé, jeudi, à Relizane, le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelouahab Nouri.

Lors d’un point de presse, en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Relizane, le ministre a précisé que ces nouvelles structures touristiques devant être réceptionnées cette année, font partie d’un ensemble de 584 hôtels en cours de réalisation à travers le pays.

Il a ajouté que le ministère s’attelle à mettre à niveau des infrastructures hôtelières et touristiques des années 1970 et 1980.

LIRE AUSSI Hausse de la demande mondiale en acier

Dans ce cadre, il a précisé qu’un important programme décidé par le Président de la République est en cours pour la modernisation des hôtels du pays. Un budget de l’ordre de plus de 700 milliards Da a été dégagé à cet effet.

En visitant une exposition de produits d’artisanat, le ministre a mis l’accent sur l’importance de ce secteur qui contribue au PNB avec 270 milliards DA/an et emploie 850.000 travailleurs dont plus de 240.000 artisans.

Dans ce contexte, il a mis en exergue la nécessité pour les secteurs de l’artisanat et du tourisme de contribuer à l’économie nationale, notamment en cette conjoncture de la chute des prix du pétrole.

LIRE AUSSI lancement prochain de la 2e phase de l’investissement Renault-Algérie

M. Nouri a entamé sa visite dans la wilaya en inaugurant le nouveau siège de la direction du tourisme dont la réalisation a coûté 46 millions DA. Il a également inauguré une unité de fabrication de tapis à El Kalaa, qui a bénéficié d’une opération de réfection et de réhabilitation pour une enveloppe de 10 millions DA. Elle a été baptisée au nom du chahid Bali Habib.

Cette unité a été créée en 1970 mais elle a dû suspendre sa production dans les années 80, en raison du manque de la matière première et de la concurrence du tapis industriel vendu à un prix moins cher.

Le programme de la visite du ministre a comporté la pose de la première pierre d’un futur hôtel quatre étoiles, réalisé dans le cadre de l’investissement privé pour un montant de plus de 2 milliards DA. Il offre une capacité d’accueil de 221 lits.

LIRE AUSSI Pétrole: l’exploration en 2016 au plus bas depuis 70 ans