16.1 C
Alger
mardi, septembre 27, 2022

Pour la paix et le plaisir

Par Salah Bey

Demain s’ouvre la 19 ème édition des jeux méditerranéens en rassemblant 22 pays souverains du bassin plus la Palestine qui lutte pour édifier son Etat avec El-Qods pour capitale et le Cgypre en quête de paix. Les hôtes de l’Algérie sont accueillies dans une ambiance de fêtes et de commémorations mémorielles.  

En effet, cette compétition se déroule à quelques jours de la célébration du 60ème anniversaire de l’Indépendance et la fête de la jeunesse.

Les délégations sont accueillies, comme le veut la tradition algérienne, dans une ville rénovée accueillante de fond en comble avec pour chef-lieu une Médina (baptisé ville méditerranéenne) au cœur d’un complexe olympique où tout flambant beau et neuf.

L’Algérie n’a, comme à son accoutumé, pas lésiné sur les moyens – fussent-ils colossaux – pour mettre à l’aise ses invités dans le confort et le plaisir de jouer avec fair-play et pour la gagne sportivement.

En y joignant l’utile à l’agréable, l’Algérie à investit gros pour la réussite de cette édition et faire oublier aux peuples de la zone, le temps des joutes, les aléas des malentendus politiques le long de ce temps récréatifs qu’offre l’Algérie pour les pays voisins et le monde des sportifs concerné par les compétitions sportives.

Ces jeux rappellent aussi, si nécessité, que l’Algérie n’est pas qu’une force politico-diplomatique mais aussi une force pour le maintien de la paix autour du bassin méditerranéen dont les Algériens étaient les maitres à l’époque Ottomane.

Sur le plan sportif, l’Algérie démontre, à travers l’organisation de ce rendez-vous, que c’est un havre de paix où se pratiquent tous les sports olympiques et des sports autochtones à faire connaitre. L’Algérie, même si on tient à l’ignorer, a, doit-on rappeler, ses champions et ses stars et pas que dans le couscous, le Raï football et le handball.

Les annales, du noble art, entre autres, témoignent que les pugilistes algériens, ont dominé les rings à travers le monde pendant un temps tout comme les nageurs, les arts martiaux ou l’athlétisme, dans toutes ses branches.

Quant au sport roi, l’Algérie n’est plus à faire connaitre à côté des handballeurs, dont nous sommes fiers, qui sont plusieurs fois mondialistes et champions du continent.

Au-delà des médailles que se partagent les athlètes en course pour le podium où retentissent, à chaque décoration, les hymnes nationaux des pays participants, ce séjour d’Oran 2022 n’est pas seulement dédié qu’au sport. Il permet aussi d’échanger culturellement, tisser des passerelles entre pays amis et partager des moments de convivialité en goutant de tous ce dont savent faire les Algériens de bon.

Les jeunes Algériens, à l’instar de leurs ainés, travaillent dur pour d’autres années de Gloire à l’image de leurs ainés et des autres héros de la glorieuse Révolution d’indépendance dont la fête coïncide avec la clôture de ces jeux le 5 juillet 2022. Bonne chance à tous…

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles