7.1 C
Alger
vendredi, janvier 27, 2023

Plus de 7 000 tracteurs produit par an : Le groupe public AGM-Holding prévoit un milliard DA d’exportations en 2023

Spécialisés essentiellement dans l’agroéquipement, AGM-Holding, qui a bénéficié du soutien de l’État dans le cadre du Plan de relance économique, compte se développer davantage dans les prochaines années. 
Avec un chiffre d’affaires du 27 milliards de dinars (2022), le groupe économique public, constitué de 28 Filiales regroupées en 4 Divisions, affiche en effet de grandes ambitions sur le marché de l’exportation.
« Nous prévoyons au cours de l’année 2023 que les exportations atteindront un milliard de dinars, et nous espérons doubler à deux milliards de dinars d’ici 2024 », s’est réjoui hier Fawzi Kebir, directeur central chargé des investissements et des partenariats chez AGM-Holding.
D’après ce dernier, qui s’exprimait sur les ondes de la chaîne 1 de la Radio algérienne, l’Algérie a exporté au cours de l’année 2022 une part de la production de tracteurs vers un certain nombre de pays pour une valeur de 300 millions de dinars.
AGM-Holding fabrique actuellement entre 7 et 8 000 tracteurs par an, avec un taux d’intégration industrielle estimé à 62%, a annoncé Fawzi Kebir.
Le groupe répond actuellement à 80 % aux besoins du secteur agricole dans le domaine de l’équipement, y compris la capacité de produire et de fabriquer des tracteurs d’une puissance de 450 chevaux pour répondre aux demandes des opérateurs du secteur agricole, a ajouté le même responsable.
Dans ce contexte, Fawzi Kabir a révélé le premier lancement de l’Algérie dans la fabrication de remorqueurs marins au profit de Sonatrach, précisant que deux nouveaux remorqueurs seront livrés dans le dernier semestre de cette année.
Concernant l’état du groupe AGM-Holding, le même responsable a indiqué qu’il est en constante évolution et ouvert au partenariat avec divers partenaires : « Le groupe est composé de 28 Filiales de divers secteurs industriels et emploie actuellement 7 000 travailleurs ».
« Nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 27 milliards de dinars en 2022, et nous espérons atteindre 40 milliards de dinars avant la fin de l’année en cours 2023 », a-t-il souligné.
Profitant pleinement de la nouvelle stratégie industrielle du pays favorisant la production nationale et octroyant de grands avantages aux entreprises exportatrices, AGM-Holding a inscrit dans son agenda le passage à un niveau supérieur en adoptant une stratégie basée sur le développement continu.
Et ce, à travers l’adoption de nouvelles compétences managériales, l’amélioration des modèles et gammes des produits fabriqués et l’utilisation des nouvelles technologies.
Dans l’objectif de réussir à se tailler une place de leader dans le domaine de l’agroéquipement et renforcer sa compétitivité sur le marché algérien et à l’exportation, AGM-Holding a augmenté la qualité de ses offres en développant de nouveaux engins et machines plus avancées, a expliqué Fawzi Kebir.
Ainsi, le groupe veut se faire connaître à travers des nouveautés en technologie et en design, à l’image des grands groupes industriels, et de se délaisser des stéréotypes incarnés par les vieux modèles de tracteurs et machines qui ont fait sa réputation depuis plusieurs années.
Après avoir réussi à décrocher des parts importants du secteur de l’équipement agricole, AGM-Holding se prépare à entendre ses activités industrielles.
Dans ce sillage, il a décidé d’investir dans de nouveaux équipements comme le secteur de l’énergie.
« Nous fabriquons des kits GPL pour le compte de l’entreprise publique Naftal. Nous produisons également plusieurs équipements qui étaient importés dans le passé par Sonatrach », a fait savoir Fawzi Kebir.
« Ces équipements sont maintenant, pour certains, 100 % de fabrication algérienne, tandis que pour d’autres, ils sont fabriqués avec un taux intégration élevé, pas inférieur du 80 %. Tous ces produits étaient importés par l’Algérie dans le passé. Nous avons réussi cet exploit grâce au Plan de relance économique entamé par les Hautes Autorités de l’État », a-t-il poursuivi.
Justement, dans ses efforts de mise à niveau et de renouvellement de ses actifs, AGM-Holding a mis le paquet.
Depuis 2011, le groupe a lancé un programme ambitieux d’investissement pour le renouvellement et la mise à niveau de ses chaînes et outils de production, l’enveloppe de ses investissements estimée à 40 milliards DA, selon Fawzi Kebir.
Le groupe mise également sur la formation et ses ressources humaines pour contribuer à augmenter la production et affirmer sa compétitivité devant ses concurrents.
Lesdites formations se déclinant en interne à travers les conventions conclues avec les universités et centres de formation nationaux, ainsi que en externe par des partenariats avec les partenaires technologiques étrangers du groupe AGM-Holding, a fait savoir Fawzi Kebir.
Hamid Mecheri

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles