25.1 C
Alger
dimanche, septembre 25, 2022

OTAN, que la guerre dure !

Par Salah Bey

Alors que le monde souffre de la famine et le manque d’eau potable, l’OTAN se projette dans la guerre. Les chefs des Etat-major qui le composent se réunissent demain à Madrid.

En effet, les Alliée du traité atlantique ont pour menu la guerre en Ukraine. Une histoire dans l’Histoire noire mondiale. Les déclarations à équivoque ne peuvent prouver le contraire de par ses élans hégémoniques. Et ce n’est pas que la guerre en Ukraine seule qui attise ce caractère guerrier.

L’archive regorge de sinistres histoires à travers la Libye, l’Irak, pour ne citer que ceux-là.

La rue manifeste un rejet significatif contre cette machine de guerre, prétendant être une force dissuasive pour faire la paix à travers le monde.

« La paix, du pain pas des bombes » est-il écrit sur les pancartes, lors de la manifestation anti-OTAN à Madrid, depuis dimanche.

Le monde moderne réclame moins de dépenses militaires et donner plutôt aux écoles et aux hôpitaux. Donner à manger assez aux peuples fragilisés par la famine et de l’eau aux assoiffés des pays en subissant la calamité de la sécheresse. Plus de soins et l’accès aux médicaments.

Les madrilènes crient, au nom des peuples du monde : « nous ne payons pas pour vos guerres » ou « Pas de guerre entre les peuples,,, ».

Et alors que les dirigeants mondiaux jubilent à Madrid, cette manifestation n’est pas prête à décolérer et plier sous la menace des sales temps à venir. Les préparatifs des manifestations se faisaient dans des églises des quartiers populaires de Madrid, une manière d’implorer la providence pour faire taire les armes et laisser les peuples en paix.

Le sommet de l’OTAN, se tient encore une fois pour faire l’état des lieux en Ukraine alors qu’au lieu de débattre des moyens et voie pour l’apaisement l’on s’ingénue à faire perdurer la guerre.

Le peuple espagnol subit, à l’instar de ses voisins du nord comme du sud de plein fouet les lourdes conséquences de la guerre en Ukraine, comme la hausse des prix de la nourriture et de l’énergie, du transport et les séjours devenus inabordables.

Demander la paix est plus qu’une posture morale. Car l’OTAN est co-responsable de la situation, à coté de la pandémie. Ce que nous appelons la guerre d’Ukraine n’est pas une guerre entre la Russie et l’Ukraine, c’est une guerre entre la Russie et l’OTAN, menaçant il n’y a pas longtemps contre l’Algérie en riposte à la suspension de l’accord de coopération et de bon voisinage avec l’Espagne.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles