23.1 C
Alger
jeudi, juin 30, 2022

Omicron, remède miracle ?

Depuis le début de cette pandémie, il y a un peu plus de deux ans, le virus du Covid-19 a muté à plusieurs reprises. De nombreux variants ont circulé à travers le monde sous des noms et des nationalités différents. Le dernier en date, le variant Omicron, qui a fait son apparition en Afrique du Sud et ultérieurement en Algérie, pourrait, à en croire les spécialistes, au final être une bonne nouvelle.

Le dernier des intervenants est le professeur Idir Bitam, chercheur et spécialiste algérien des maladies transmissibles et pathologies tropicales émergentes, s’est exprimé dernièrement, en toute transparence, sur les ondes de la Radio algérienne. Cet illustre Monsieur, inconnu pour certains, a bel et bien révélé que le variant du Coronavirus, dit Omicron, pourrait sauver l’humanité.

L’Omicron, a-t-il expliqué, est 50 fois plus contagieux que le Delta qui a longtemps séjourné dans l’air qu’on respire. Ce « gentil » Omicron favorisera l’immunité collective naturellement. Cette dernière, une fois acquise, pourra permettre aux personnes de lutter contre n’importe quel autre variant du virus du Covid-19.

A croire ces thèses, va-t-on, donc, l’importer ou le cultiver massivement dans l’espoir d’y trouver le remède miracle? La réponse est difficile à donner sachant qu’on n’a à peine franchi le seuil de 100 cas qui le portent dans le nez. Comment faire alors pour mettre au point une immunité collective ? Combien faut-il de temps pour l’atteindre ?

On risque de passer de la science aux mots de hasard pour ne pas dire «charlatanisme scientifique » en prédisant qu’Omicron est là pour «avaler» le Delta. Autrement dit, faut-il compter sur la guerre virale entre variants pour s’en sortir ?!  

Alors que des experts du monde entier sont unanimes à dire, chacun avec ses preuves, que le Coronavirus est en voie d’extinction naturelle par épuisement de virulence et que la pandémie tirera à sa fin vers février-avril.

Il est à noter que le virus, et ses dérivés, sévissaient toujours et encore, partout dans le monde. Avec l’avènement du vaccin, le nombre d’hospitalisation et de décès a baissé. Cependant, l’apparition de variants tels que le Delta ont compliqué les choses. Des choses que les experts ne savaient pas. Ce qui fait que la bataille contre le Covid-19 n’est pas encore gagnée.

Article précédentL’épine Guantanamo
Article suivantC’est… «footu» !!

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles