22.1 C
Alger
mercredi, septembre 28, 2022

Numérisation des Registres du commerce : 700 milles commerçants appelés à numériser les registres

Le vice-président de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), Issam Badrissi, a révélé que 700 000 commerçants au niveau national n’ont pas pris l’initiative de numériser leurs registres de commerce. Indiquant qu’ils perdront l’aspect légal s’ils ne s’engagent pas à les transférer au format électronique avant l’expiration du délai légal fixé le 30 juin 2022.

Dans son déclaration à nos soins, Badrissi a noté que parmi les 2.2 millions des commerçants qui sont légalement actifs en Algérie, 700 mille n’ont pas pris l’initiative de transférer leurs registres commerciaux papier vers l’électronique, une réalité qui rendra leur activité en cas d’expiration du délai légal pour ce processus fixé le 30 juin, illégal. Le décret exécutif n° 22-50, signé par le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, le 23 janvier, indique que les administrations publiques et les établissements publics économiques ne peuvent accepter dans leur commerce transactions, après l’expiration du délai fixé.

Il a exhorté les commerçants concernés à régulariser l’état de leurs registres pour bénéficier des avantages que fourni le registre du commerce électronique, notamment la protection des commerçants en premier lieu.

S’agissant des titulaires du registre ambulant du commerce, Issam a confirmé qu’ils ne sont pas concernés par le processus de passage d’un registre commercial papier à un registre électronique.

Entre temps, Issam Badrissi a rassuré les citoyens, confirmant l’engagement du Ministère du Commerce d’ouvrir les marchés du bétail (El rahma), au cours des prochains jours, notant que ces espaces offriront des prix compétitifs à la portée de tous les citoyens.

I.K.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles