22.1 C
Alger
mercredi, septembre 28, 2022

Les italiens jugent insuffisants les engagements de Rebrab

Le ministre italien Carlo Calenda a dévoilé aujourd’hui le contenu de la réponse de Cevital quant à la mise en demeure qui a été adressée le 20 avril à Issaad Rebrab, en indiquant que les engagements de ce derniers sont insuffisants et ne justifient pas les retards constatés dans la mise en œuvre du projet pour régénérer les usines sidérurgiques de Piombino.

Accompagné de son adjoint Teresa Bellanova et le commissaire spécial Lucchini Piero Nardi , le ministre Carlo Calenda a reçu les représentants des syndicats nationaux et locaux pour faire le point sur la situation. Lors de cette rencontre le ministre a indiqué que le PDG de Cevital, Saïd Benikene a répondu dans les délais qui lui ont été accordés. Le ministre a, par ailleurs, manifesté son intention d’accorder une prolongation de 24 mois supplémentaires de la loi Marzano, afin d’assurer les salaires de tous les 2000 travailleurs Aferpi .

LIRE AUSSI Les sous-traitants de la pénétrante de Béjaia en grève

En réponse à la lettre du ministre, le directeur général de Cevital Benikene a confirmé que les travaux portant sur la construction de nouvelles usines (de l’ aciérie électrique et rails) débuteront au mois de juillet. Mais le ministre a montré son scepticisme quant à la capacité de Cevital de financer cette opération. Le groupe algérien est toujours à la recherche d’un partenaire pour l’aider à financer ce projet.

La partie italienne n’a d’ailleurs pas caché son intention d’impliquer éventuellement le groupe Jindal  ou encore les groupes sidérurgiques britanniques British Steel et Liberty House dans le partenariat ou la reprise de l’usine.

Les travailleurs de l’aciérie tiendront mercredi prochain une assemblée générale, en présence des dirigeants nationaux des syndicats.

LIRE AUSSI Sellal: rationalisation des dépenses publiques et poursuite des programmes de logement

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles