18.1 C
Alger
jeudi, décembre 1, 2022

Le hacker algérien Hamza Bendelladj au bord du suicide

Le hacker algérien Hamza Bendelladj est au bord du suicide. Condamné le 20 avril dernier à 15 ans de réclusion criminelle par la justice américaine, il vit dans des conditions atroces.

Outre le fait le fait qu’il n’appartient pas à la culture judéo-chrétienne de la communauté des détenus, Bendelladj est catalogué comme terroriste dans la mesure où il a revendiqué la cause palestinienne.

Il est cerné de partout et n’a aucune compensation morale dans la prison.

Le jeune algérien était actif au sein d’un groupe de hackers, qui volait aux riches ce qu’il redistribuait aux pauvres, dont les palestiniens. Il faisait circulait un virus informatique qui infectait les ordinateurs partout dans le monde et facilitait les opérations d’intrusion.

Selon le procureur, John Horn de la District Court d’Atlanta, avant son démantèlement par le FBI, ce virus a été utilisé entre 2010 et 2012 par un syndicat mondial de cybercriminels pour infecter plus de 50 millions d’ordinateurs provoquant ainsi des dommages de près d’un milliard de dollars à des particuliers et à des institutions financières.

Hamza Bendelladj a été arrêté en janvier 2013 par la police à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok, en Thaïlande, sur la base d’un mandat d’arrêt délivré par une Cour de justice américaine. Il  a été extradé une année plus tard aux États-Unis où il a été jugé pour ces opérations d’intrusion.

Originaire de Kouba, ce garçon risque le suicide dans la prison américaine où il est assimilé à un terroriste.

LIRE AUSSI Selon Kaspersky: l’Algérie a subi des attaques massives des virus de rançon

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles