22.1 C
Alger
jeudi, juin 30, 2022

La transition énergétique sortirait l’Algérie de la dépendance des cours du pétrole

e-BOURSE : Les dernières  prévisions sur le marché du pétrole annonce une courbe ascendante. Quel est votre pronostic à ce propos ?

Tewfik Hasni: Il ne faut pas se tromper, si à court terme la courbe des prix pourrait atteindre les 85 dollars le baril. Cependant cela ne traduit pas les paramètres fondamentaux structurant le prix du brut. L’offre est réduite pour les pays hors OPEP et en particulier les USA, l’effet de la dernière tempête avait interrompu la production en mer. L’Opep n’a pas joué le jeu d’augmenter la production. Le reste est une grande spéculation du marché boursier qui  a favorisé la reprise du pétrole de schiste. Le nombre de forage a augmenté dans le bassin Permien, le plus grand champ de pétrole et gaz de schiste aux USA. Les prévisions pour le moyen terme sont à la baisse. Cette spéculation a favorisé les majors pétroliers. Cela a permis d’engranger du cash qui manquait énormément. Les majors vendaient leurs actifs pour payer les dividendes. Il est évident que l’OPEP doit revenir à la fourchette de prix  65-75 $/bbl. Cette fourchette était imposée par les USA.  Le monde occidental est en crise économique, il ne peut accepter un tarif de plus de 70$/bbl (one barrel). La production va augmenter dans le schiste ce qui va augmenter l’offre. L’Arabie Saoudite a été aussi l’autre bénéficiaire de cette augmentation. Il faut savoir que juste avant la poussée des prix, les USA ont importé à un prix intéressant du pétrole lourd russe pour ses raffineries. Dans le Monde les raffineries se sont orientées vers le pétrole lourd pour son prix. Un pétrole léger comme le notre ne pouvait être compétitif sur des marchés captifs entre les mains des USA et de l’Arabie Saoudite. Le pétrole lourd, le WTI américain était arrivé au même prix que le Brent. Ce n’est pas le hasard qui a fait que le différentiel entre le WTI et le Brent est revenu à 10$/bbl. Ceci pour gagner une compétitivité sur le Brent. Les réserves importantes de ces pays garantissaient l’accès aux marchés. Au plus fort de la poussée des prix, les USA ont même touché à leur réserve  stratégique, preuve de la spéculation.

Quelles sont les conséquences sur l’Algérie et ses contrats avec ses partenaires ?

Notre pays ne pouvait bénéficier de cette augmentation, car la part à l’export a été pénalisée par la consommation interne et la réduction du quota. Le fait d’avoir des réserves limitées à réduit son impact sur le marché. Le marché pétrolier n’est pas un marché sous contrat. C’est un marché boursier. L’acheteur doit respecter le cours du marché. Il faut savoir commercialiser ses produits. Le raffinage aurait été une option pour gagner une part de marché. Il est, cependant trop tard avec un marché qui aurait atteint son pic et décliner à partir de 2030, selon le PDG de Total. Il faut revenir à l’évidence que la transition énergétique devrait s’imposer et diversifier notre mix énergétique.

Comment l’Algérie pourrait se diversifier en matière d’énergie afin de ne pas dépendre uniquement des cours du pétrole ?

La réponse à votre question est certainement une forte volonté politique pour amorcer la transition énergétique à partir d’une stratégie bien ancrée sur un modèle de consommation des énergies à même d’assurer une croissance à la dimension des potentialités dont dispose notre pays. Le mix énergétique qui traduira une véritable transition énergétique vers un mix à majorité énergies renouvelables, principalement le solaire (thermique et photovoltaïque). Le pétrole et le gaz ne dépassant pas le tiers à l’horizon 2050. Ce scénario a fait l’objet d’une étude que nous a confié la fondation Friedrich Ebert et qui devait aboutir à un modèle 100% renouvelables. La mise en œuvre ne nécessiterait aucun recours à l’Etat pour son financement. Ce scénario est le seul en mesure d’assurer une véritable sécurité énergétique pour le pays et pour l’éternité.

par Leila Zaimi

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles