9.1 C
Alger
samedi, décembre 4, 2021

La SPA Anderson met en place le «e-express»

Spécialisée dans le transport et la logistique, la société Anderson qui est une entreprise à 100% algérienne, riche d’une expérience de plus de 22 ans, se lance un double défi : couvrir tout le territoire national de façon à devenir le N°1 de la logistique en Algérie et étendre ses activités dans tout le bassin méditerranéen. Pour cette année précisément, elle a innové de manière particulière, en lançant le «e-express» qui est une application digitale servant à mettre en relation des transporteurs de marchandises et des clients particuliers ou professionnels. Crise de la Covid-19 oblige, la SPA Anderson s’allie avec des transporteurs opérant sur le marché, à travers les 48 wilayas du pays, fédérant ainsi ses propres moyens avec ceux des particuliers et d’autres transporteurs ayant acquis des camions dans le cadre des dispositifs d’aide à l’emploi de jeunes. L’impossibilité d’importer, dans l’immédiat, de nouveaux camions suite aux restrictions liées à la crise sanitaire est à l’origine de cette réflexion qui s’est avérée, par la suite, simplement bonne.

Rencontré au Salon Digitech, organisé au CIC Abdelatif Rahal à Alger, du 16 au 18 octobre, le directeur général de la SPA Anderson, M. Omar Ouadah, affirme sa grande satisfaction du lancement de cette application mobile. «Nous sommes présents au Salon pour un partage d’informations et de connaissances avec ceux qui activent dans les domaines de la logistique et du numérique mais pas seulement. Il est vrai que nous sommes là par nécessité de veille mais c’est aussi pour présenter un nouveau produit dont nous sommes fiers. Il s’agit d’une nouvelle application digitale qui s’appelle «e-express». Nous l’avons réalisée en partenariat avec la société Netfer smart solutions qui, elle aussi, est forte d’une expérience de 17 ans. L’application mobile est téléchargeable sur Google Play».

De formation architecte, M. Ouadah est un passionné du domaine de la logistique : «J’ai intégré l’entreprise en 2015. Je ne fais pas partie des fondateurs mais je suis très passionné par le travail». Ce dernier ne consiste pas seulement à charger ou décharger des produits : «Chaque produit, chaque client, a sa particularité. Passer de l’agroalimentaire à des biens d’équipement, au médical, au périssable, au fragile, au dangereux…et autres, c’est chaque jour apprendre un nouveau métier. Aujourd’hui, nous avons le digital». Et notre interlocuteur de rappeler que la SPA Anderson est connue sur la place d’Alger comme étant une société qui a les agréments et les autorisations d’entreposer des produits dangereux. Aussi, elle travaille avec des partenaires installés au sud du pays pour l’acheminement de leurs produits, l’entreposage, la collecte de fournitures et autres. En effet, du transport et de l’entreposage, l’entreprise est passée rapidement à la distribution et à la gestion des stocks, entre autres missions principales. En partenariat avec des compagnies maritimes et des sociétés de consignation maritime, elle assure également le transit. Avec la nouvelle application «e-express», elle envisage d’étoffer encore son réseau et multiplier ses partenaires.

A présent, Anderson dispose de 150 employés (sans les partenaires) et d’une flotte de 450 camions. L’année 2020, elle l’a terminée avec un chiffre d’affaires de 630 millions de dinars, malgré les difficultés de la conjoncture. Des hautes autorités de l’Etat, elle espère de nouvelles décisions qui vont dans le sens d’une stabilité économique et politique du pays pour une meilleure visibilité du métier. Elle projette de s’allier avec de grands noms du sport, du livre, du prêt-à-porter pour les accompagner dans le transport de leurs e-commerces.

Une plateforme communautaire d’échange de données numériques

L’APCS au service des acteurs de la logistique portuaire

Juste à l’entrée du Salon Digitech, l’on aperçoit le stand de la filiale du Groupe Serport, portant le même nom de l’application numérique créée spécialement pour un échange de données entre les différents acteurs des métiers de la chaîne logistique portuaire en Algérie. Il y a du monde devant le stand : représentants d’entreprises, commerciaux et commerçants, étudiants et simples curieux à la découverte des deux noms Serport et APCS. Mme Takjout Insaf, la chargée de la communication de la filiale, accueille les visiteurs et répond à leurs questions. «Je n’ai pas à me plaindre. Bien au contraire, je suis vraiment satisfaite. Les gens viennent nous voir, montrent de l’intérêt pour le Groupe et pour la filiale, nous posent des questions pour mieux apprendre sur le métier et nous font des offres de partenariat» dit-elle, non sans poursuivre : «C’est bien notre rôle de vulgariser cette plateforme».

L’application APCS a été mise en place en 2020 mais n’a été lancée officiellement que le 07 juin de cette année, après la publication au Journal officiel N°31 du 27 avril 2021 du décret exécutif N°21-147 portant sa mise en place et fixant les règles de son fonctionnement. Les statuts de la société chargée de la mise en place de la nouvelle plateforme et de son suivi ont été signés le 27 mai 2021. Comme précisé dans l’article 3 du décret susmentionné, l’APCS est un service qui permet de déposer des informations, des données, des messages et des documents normalisés auprès d’un point d’entrée unique, dans l’objectif de satisfaire les exigences requises à l’importation, à l’exportation et au transit des marchandises, exception faite des formalités douanières.

La mise en place de ce nouveau produit a surtout pour finalité de consolider la chaîne logistique portuaire, considérée comme maillon très sensible dans une chaîne logistique globale. La nouvelle plateforme sert aussi de portail électronique pour les institutions et les organismes publics. 

Dans son plan d’action, la nouvelle entité dite «APCS» ambitionne d’améliorer la logistique portuaire, réduire les coûts de la logistique, éliminer les surestaries, améliorer la performance et renforcer la fiabilité de la communication entre les acteurs, assurer l’unicité de l’information, maîtriser le flux des exportations et des importations et accroître la qualité de service. Il est aussi question d’améliorer les processus de passage dans les ports, augmenter la performance des services rendus aux clients, augmenter la capacité de traitement dans les ports, assurer le suivi physique et administratif en temps réel des marchandises et échanger des informations de façon confidentielle et sécurisée.

Le Groupe Intalio propose ses solutions de digitalisation

Le Groupe international Intalio, spécialisé dans le développement des ERP, des solutions de gestion de contenu, les business process management systemes et autres solutions d’automatisation des différents process au sein des entreprises, était présent au Salon Digitech, du 16 au 18 octobre. Actif à travers le monde depuis une trentaine d’années et présent en Algérie depuis une dizaine d’années, il dispose de deux bureaux à Alger et Oran. En Algérie, l’entreprise est de droit algérien et son équipe est totalement locale, entre les agents techniques, les commerciaux et le top management. 

Intalio est éditeur de solution. «Ce sont les boîtes qui font appel à nos services. Nous leur développons différentes solutions de digitalisation et parfois, nous louons nos solutions pour les proposer à leurs clients» indique Mme Kerkarine Houria, la responsable commerciale. Selon la représentante du Groupe au Salon Digitech, il y a de la demande sur ses produits. «Oui, la demande y en a et nous arrivons à la satisfaire. Surtout avec les nouvelles décisions gouvernementales de digitaliser les institutions et les entreprises algériennes. On est là pour digitaliser et transformer l’entreprise algérienne» dit-elle.

Les institutions publiques, principalement les départements ministériels, font partie des clients du Groupe en Algérie. «Nous leur avons implémentés des solutions de gestion électronique de documents, intégré nos solutions d’archivage, d’ERP et autres» rapporte encore Mme Kerkarine.

S. M.

Related Articles

Version PDF

Socials

145,534FansJ'aime
spot_img

Derniers articles