18.1 C
Alger
jeudi, septembre 29, 2022

Hausse des prix des carburants : Akhanouch déclaré persona non grata

Le peuple marocain s’appauvrit ! Face à la cherté de vie et la hausse des prix des produits de forte nécessité, le gouvernement reste les bras croisés. Aucune ressource n’a été utilisée pour chercher à apporter des réponses appropriées à la crise économique qui frappe le pays de plein fouet.

Résultat d’une politique hasardeuse de l’oligarque et homme d’affaire le plus riche au Maroc Aziz Akhanouch. De ce fait de nombreux marocain déclare ce dernier persona non grata, à la suite de des multiples crises socioéconomique qui secoue le pays et mettent à mal les conditions de vie des citoyens depuis quelques années déjà. Pour réclamer le départ de l’Exécutif, le hashtag « Akhanouch dégage », s’est placé en top tweet et pour dénoncer également la hausse des prix du carburant, des militants marocains ont lancé d’autres hashtag pour réclamer le gasoil à 7 dirhem et l’essence à 8 dirhem contre 16 et 18 dirhem respectivement.

La grogne sociale retentit et pointe du doigt la responsabilité du roi Mohamed VI dans la hausse vertigineuse des prix du carburant et de l’énergie. Depuis son arrivé à la tête du gouvernement en octobre dernier après un scrutin contesté, le controversé chef de Gouvernement, Aziz Akhanouch a construit sa fortune dans le secteur des carburants sur le dos des marocains. Il est l’un des actionnaires principaux du AKWA Group de sa fortune personnelle est estimée à deux milliards de dollars. Il détient via sa holding à quoi une soixantaine d’entreprises en 2021.

Akhanouch est l’homme le plus riche au Maroc après le roi. Face au calvaire des marocains, le gouvernement a refusé à maintes reprises de soutenir ses citoyens par diverses mesures qui pourrait stimuler une baisse des prix du carburant.

Maria B.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles