18.1 C
Alger
vendredi, septembre 30, 2022

Forum d’affaire algéro-italien : Les opportunités d’investissements en Algérie au menu

Les travaux du forum économique algéro-italien sont clôturés, aujourd’hui. Cette rencontre a été l’occasion pour les opérateurs économiques des deux pays de mettre en valeur la volonté de renforcer la coopération bilatérale, ainsi que d’élargir le partenariat dans les différents secteurs économiques vitaux.
En effet, cette manifestation, auquel participaient plus de 500 hommes d’affaires, dont 180 Italiens, a pris part en marge du 4ème sommet algéro-italien, au centre international des conférences (CIC) à Alger. La rencontre s’est tenue du 18 au 19 juillet 2022.
Lors de son intervention, durant ce forum, le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane a indiqué que les entreprises italiennes ont de multiples opportunités d’investissement en Algérie, notamment dans les secteurs de l’agriculture, des mines et du tourisme, ainsi que le secteur de l’habitat. Le Premier ministre a également évoqué le secteur de l’industrie, qui fait l’objet d’une attention particulière. L’Algérie aspire à porter la contribution du secteur industriel au PIB à plus de 15 % au cours des deux prochaines années. A noter que, actuellement, il ne contribue qu’à 7% au produit intérieur brut. Il a également affirmé que l’Algérie envisage de réaliser une véritable industrie automobile. En prenant en compte les différents facteurs de son succès, notamment l’augmentation du taux d’intégration, le transfert de technologie et le développement de la sous-traitance.
En plus de ces secteurs, des travaux sont en cours afin de renforcer le partenariat et investir davantage dans les domaines de l’exploration et de la production de pétrole et de gaz, et des énergies renouvelables. Par ailleurs, Aïmene Benabderrahmane a souligné que l’Italie occupe le 19e rang en termes de valeur des projets d’investissement au cours des vingt dernières années. Cette valeur s’est élevée à 29 projets, un équivalant de 7,46 milliards de DA dans de divers domaines, dont l’industrie métallurgique, les matériaux de construction et les plastiques. Le Premier ministre a estimé que ce résultat ne correspond pas aux fortes relations politiques qui lient les deux pays, ni à l’ampleur des opportunités d’investissement et les avantages disponibles en Algérie, notamment en dehors du secteur des hydrocarbures, dans lequel le partenaire italien est très actif. Durant le deuxième jour du forum « Algerian Italian bussiness forum », les travaux ont poursuivi à travers l’organisation de quatre tables rondes spécialisées axées sur les divers domaines de l’industrie agroalimentaire, la pêche, l’aquaculture et l’agroéquipement, la transition énergétique et les énergies renouvelables, ainsi que l’industrie et les équipements pharmaceutique et les infrastructures. Pour rappel, cet évènement s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’attractivité de l’Algérie tout en visant également la transformation structurelle des relations commerciales entre les deux pays en tissant des relations économiques solides basées d’avantage sur des investissements productifs, à l’instar de ce qui se fait dans divers secteurs, tel que particulièrement le secteur de l’Energie.

Islam Khermane

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles