23.1 C
Alger
jeudi, juin 30, 2022

Face aux acharnements contre l’Algérie : Nécessité de renforcement du front interne

« Face aux multiples acharnements, aux niveaux régional et international, contre l’Algérie qui protège ses acquis et défend ses convictions inaliénables, la constitution d’un front interne fort se pose comme une nécessité absolue pour notre stabilité et sécurité. C’est en ces termes que s’est exprimé M. Hacène Kacimi, expert des questions géopolitiques, sécuritaires et des migrations, lors de son passage aujourd’hui à l’émission, l’invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne.

« Je le dis avec beaucoup de solennité : l’heure est grave et il existe des acharnements qui se développent tout autour de nous aux niveaux régional et international », a-t-il insisté. L’invité de la Radio fait remarquer que « le président de la République a déjà évoqué, à plusieurs reprises, la mise en place de nombre dispositifs participatifs devant servir de passerelles et des canaux de communication entre gouvernants et gouvernés pour aller vers la construction d’un front interne garantissant notre stabilité et sécurité ». Au sujet de l’impératif consensus national, il est aujourd’hui question, selon l’intervenant, de l’institution du Front de sauvegarde et de protection de la patrie. « C’est la main tendue du président à la nation algérienne (…) qui a fait cet appel après une évaluation exhaustive de la situation régionale et internationale, comme une exigence de sécurité collective ». M. Kacimi évoque un communiqué du ministère de l’Intérieur qui, selon lui « est passé presque inaperçu et qui appelle la population à plus de vigilance », car cette dernière ne concerne pas uniquement les services de sécurité, mais on parle de « sécurité citoyenne où la population doit s’impliquer de manière effective pour protéger les intérêts de la nation ».

M.O.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles