30.1 C
Alger
mardi, août 16, 2022

Electricité renouvelable : L’Algérie 5ème plus grand producteur

Par : Islam Khermane

Les pays du monde entier visent à augmenter la part des énergies renouvelables dans leur mix énergétique. Cela s’inscrit dans le but de réduire les coûts de production d’électricité, ainsi que de ne pas être exposés aux fluctuations des prix des énergies fossiles, notamment après le début de l’opération militaire russe en Ukraine.

Se faisant face aux changements climatiques et de réduction des émissions du secteur de l’électricité. A noter que la majorité des pays utilise le gaz pour produire de l’électricité.

A ce sujet, un rapport du site « Attaqa » a affiché une liste des plus grands pays arabes producteur l’électricité renouvelable, qui est produite grâce aux énergies renouvelables, au cours de l’année écoulée (2021). Cette liste montre le succès de la plupart de ces pays à augmenter la part d’énergie propre de leur mix de production d’électricité. Selon les données de l’entreprise pétrolière britannique BP, la production mondiale totale d’électricité renouvelable a augmenté de 16,5% en 2021, enregistrant 3657,2 TW/h contre 3146,6 TW/h au cours de cette dernière. L’Algérie, un pays qui envisage de réduire sa dépendance du gaz en général, se place au 5ème rang, enregistrant une légère baisse dans le volume d’électricité généré par les énergies renouvelables. La production d’électricité utilisant des sources d’énergie propres a enregistré une baisse de 2,4 % en 2021. Cette capacité de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables était de 0,67 TW/h en 2021, contre 0,69 TW/h en 2020. Pour rappel, l’Algérie a lancé, au mois de mai dernier, le projet « solar 1000 mw», afin de réaliser des stations d’énergie photovoltaïque d’une capacité de 1000 MW. Ces stations seront implantées dans cinq wilayas du sud, à savoir Ouargla, Touggourt, Laghouat, El-Oued et Béchar. Cette initiative est destinée à réduire la dépendance du pays au pétrole et au gaz afin de répondre aux besoins énergétiques nationaux. Ainsi, ce projet est une première étape dans le plan gouvernemental de développement national des énergies renouvelables, qui permettrait d’accroître la capacité totale d’énergies solaires à 4 000 MW en 2024 et 15 000 MW à l’horizon 2035.

I.K.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles