21.1 C
Alger
mardi, septembre 27, 2022

Devenue une destination tendance : L’Algérie intéresse les touristes étrangers

Par : Hamid Mecheri

C’est enfin l’été et, après de longs mois de restrictions dans le monde dues au Covid-19, la plupart des pays vont accueillir les voyageurs comme avant. Mais la pandémie a bien laissé des séquelles, y compris sur les comportements et choix des touristes : le tourisme de masse n’est plus le modèle idéal. Une tendance que vite a compris le magazine français spécialisé en tourisme et voyages, Escapade, qui a choisi de mettre l’Algérie en couverture de son nouveau numéro déjà en kiosque.

Les raisons principales du choix de l’Algérie ?

Selon les rédacteurs de ce magazine, il y a en premier lieu : l’authenticité ! Riche d’un patrimoine millénaire, de villes splendides, d’un Sahara merveilleux, et d’une population accueillante, l’Algérie est une destination touristique qui a le vent en poupe. Dans le monde, le tourisme part de partout, et essentiellement en Europe ; en Italie, en Espagne, en France, où on note énormément de réservations. « Je discute avec beaucoup de professionnels de tourisme. Ils me disent qu’ils n’ont jamais vu ça, c’est historique », a expliqué à la chaîne TV d’information « France 24 », Saliha Hadj Djilani, rédactrice en chef magazine Escapade. « Même avant le Covid-19, il n’y avait pas autant de demande. Je pense que c’est quand-même incroyable. Ils ont tous envie de voyager. Ça fait 2 ans qu’on est restreint à cause de Covid-19. Maintenant, ils veulent partir coûte que coûte malgré l’inflation. Il y a une forte demande, c’est inédit », a-t-elle poursuivi. Pour le marché français du tourisme, il y a de fortes demandes de réservations pour les destinations des pays de Maghreb, notamment en Algérie. D’après Saliha Hadj Djilani, cette hausse DZ demande de séjours en Algérie par les touristes français s’explique, en partie, l’accessibilité de cette destination à leur pouvoir d’achat. « Quand on a des euros, on a un pouvoir d’achat très important, et ça il faut le souligner. En termes d’hôtels, ça reste comparable à ce qu’on trouve en France », a-t-elle commenté. Mais pas que : « Il y a une forte demande pour l’Algérie aussi parce que c’est une destination authentique, avec des paysages variés et préservés ». Le choix de l’Algérie émane de fait que les touristes sont fatigué des destinations classiques, où ils sont confinés dans les hôtels et zones touristiques, ce qui leur rappelle les confinements de la pandémie du Covid-19, d’où la volonté d’aller en pleine nature et de rencontrer des gens autochtones, et non par les travailleurs et agents de tourisme.

Le dernier clip de DJ Snake, un artiste franco-algérien, dans lequel on voit défiler les variétés de paysages, villes, cultures et traditions de l’Algérie, a été succès mondial avec 34 millions de vues en seulement 3 semaines. Cela a fait la promotion de la destination Algérie et donné envie aux étrangers de découvrir ce pays distingué, riche et formidable. « Il faut savoir que les Algériens ne sont pas habitués à recevoir des touristes, comme peut-être le Maroc et la Tunisie, et c’est ce que veulent les touristes étrangers exactement. Ils en ont marre d’être comme des masses entassées dans des complexes hôteliers. Et c’est pour ça que l’Algérie a toutes les chances de devenir une destination très demandée », a-t-elle analysé.

« En Algérie, durant deux semaines, le touriste peut se balader dans des endroits inédits et diversifiés. Ce qui est une expérience enrichissante », a ajouté, Saliha Hadj Djilani, qui, elle-même, a fait de multiples séjours en Algérie, un pays dont elle est originaire. La rédactrice en chef du magazine « Escapade », explique ce regain d’intérêt pour la destination Algérie à la volonté politique affichée par les Autorités algérienne pour développer le secteur de tourisme, en donnant des facilitations d’investissements, et en encourageant le savoir faire et la formation pour améliorer les services et prestations offertes aux hôtes de notre pays. Le parc hôtelier algérien a été rénové ces dernières années, et toutes les enseignes hôtelières de monde y investissent en Algérie, sans oublier les jeux méditerranéens d’Oran qui ont fait connaître ce pays auprès de plus de 20 pays, qui y participent au tournoi d’Oran. Sur les colonnes d’« Escapade », deux interviews inédits avec l’ambassadeur d’Algérie en France et également l’ambassadeur de France en Algérie, et on apprend de leur propos que « les visas [vers l’Algérie, Ndlr] sont facilités, alors que cela était un problème. Là en 15 jours en moyenne, vous avez votre visa, ce qui est quand-même une petite révolution », se félicite Saliha Hadj Djilani. Sur la question si la destination Algérie est une destination prisée par les touristes à moyen budget ou par les amateurs de tourisme de luxe, la même responsable a répondu qu’il s’agit en fait des deux, car le pays dispose d’atouts comme les prix d’énergies moins coûteux, l’hospitalité des habitants, des moyens de transports pas chers, de même, dans les grandes villes, des hub et complexes touristiques pour le tourisme de confort. « À Oran, il y a des hôtels identiques à ceux qu’on trouve à Paris et dans les beaux quartiers français. Et je les ai testé. Donc je confirme, car je vais souvent en Algérie », a-t-elle souligné.

En matière de taux qu’occupe le tourisme dans le PIB du pays, la même responsable a fait savoir que « la priorité pour l’Algérie est que les touristes découvrent l’Algérie, parce qu’il s’agit d’une destination unique au monde, de fait de l’hospitalité des Algériens ». Notre pays est aussi une destination sûr, a-t-elle abondé : « On peut vraiment voyager en toute sécurité Aujourd’hui, les frontières sont sécurisés. C’est l’un des pays les plus sûrs d’Afrique ». Sur les nationalités des touristes souhaitant visiter l’Algérie, la red-chef d’« Escapade », a souligné qu’en plus des touristes français et européens, il y a aussi une demande de beaucoup de touristes américains. « En fait, les touristes anglo-saxons ça fait longtemps qu’ils viennent en Algérie. Il faut dire que les américains se passionnent vraiment pour l’Algérie. Il y a même des groupes de femmes qui vont dans le Sahara et qui sont fanatiques de cette région », a-t-elle noté.

H.M.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles