21.1 C
Alger
mardi, septembre 27, 2022

Dans le but de relancer le tourisme : Mise en service de 50 établissements touristiques

D’abord fortement pénalisé par la crise sanitaire due à la Covid-19, le secteur du tourisme en Algérie semble repartir en force afin de réveiller le potentiel touristique du pays en prévision de la saison estivale. A cet effet, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi a affirmé que pas moins de 50 établissements touristiques ont été mis en service au niveau national. Cette initiation permet de sensibiliser les algériens aux opportunités de tourisme et de stimuler les demandes des visiteurs, ainsi que de créer des postes d’emplois

En marge de sa visite à la wilaya de Mostaganem, Hamadi a indiqué que les institutions bénéficiant des mesures exceptionnelles, dont 7 institutions touristiques et 30 colonies de vacances, soutiendront les capacités nationales d’hébergement. Avec environ 20 000 lits supplémentaires.

Le ministre a également souligné que le secteur du tourisme connaît une nouvelle dynamique grâce aux instructions données par le président de la République. Notamment celles liées à la levée des obstacles administratifs aux projets d’investissement et à la constitution d’agences immobilières spécialisées dans l’immobilier industriel, touristique, agricole. Notant le nouveau projet de loi d’investissement qui est actuellement au niveau de l’Assemblée populaire nationale. 

Le premier responsable Tourisme a précisé que cette vision vise à ouvrir tous les domaines dans lesquels le secteur touristique pourra à l’avenir accroître sa capacité d’absorption. Ce qui permettra de réduire les prix déterminés par le marché et la loi de l’offre et de la demande et non de la gestion.

Les algériens dépensent plus 3,5 milliards de dollar pour leurs vacances 

Le directeur général du groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (Groupe HTT), Tarek elsghir a révélé, lors de son passage à la radio algérienne, que les citoyens algériens dépensent, durant la période des vacances, 3,5 milliards de dollar à l’intérieur et à l’extérieur du pays. 

En s’appuyant sur les chiffres d’une étude menée par le « Groupe HTT » en 2019, le DG a indiqué que 5,73 millions de touristes algériens partent à l’étranger, notant que 2,8 millions se rendent en Tunisie. A titre d’information, l’Algérie contribue à 70% des revenus touristiques de la Tunisie. Toutefois, le nombre de visiteurs en Algérie est estimé à 2,4 millions par an, dont 1,3 million en provenance de Tunisie pour des raisons commerciales.

Tarek a appelé à améliorer le secteur touristique, conformément aux instructions et directives des hautes autorités du pays pour trouver des moyens d’attirer ce grand nombre de touristes vers la destination locale. 

En prévision de la saison estivale, le président-directeur général adjoint du « Groupe HTT » a exprimé son optimisme quant à cette saison, qui intervient après deux années de crise sanitaire que le monde a connue, attendant le retour à une activité normale, surtout après la forte demande pour les services des institutions du complexe de divers types, tels que le tourisme côtier et de montagne 

Tarek a souligné que le tourisme algérien vit au milieu d’un marché touristique mature, Ce qui explique la forte concurrence sur les prix. Cette concurrence, « nous oblige à établir une vision et des objectifs clairs à moyen et long terme » explique le DG du groupe.

I.K.

Article précédentScandaleux !
Article suivantJournal E-BOURSE 19-06-2022

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles