8.1 C
Alger
mardi, janvier 31, 2023

Crise hispano-algérienne : L’Algérie renforce ces relations avec d’autres pays de l’UE

Par : Maria B.

A l’heure où la crise des relations entre l’Algérie et l’Espagne s’aggrave, les relations avec les grands Etats membres de l’Union européenne se renforcent. Cette évolution rajoute des ennuis au gouvernement de Pedro Sanchez qui doit assumer ses responsabilités, par rapport, à sa politique hostile.

Les développements constatables sur l’axe Alger-Rome, après la récente visite du président de la République Abdelmadjid Tebboune, qui a renforcé les chances de l’Italie de devenir distributeur exclusif du gaz algérien en Europe aux dépens de l’Espagne, c’est cette fois au tour de l’autre géant européen, l’Allemagne, qui a dépêché la secrétaire d’Etat au ministère des Affaires étrangères, Katja Kohl, en Algérie pour une visite officielle qui s’étend sur trois jours.

Avant la visite, la responsable allemande a déclaré dans un communiqué que «l’Algérie est un acteur majeur dans la résolution des problèmes régionaux en Afrique du Nord et de l’Ouest. Par conséquent, il est important pour moi d’intensifier le dialogue politique avec les responsables là-bas. » Elle a également évoqué la signature d’un accord culturel entre les deux pays.

La ministre allemande souligne « Je présenterai au gouvernement algérien les possibilités d’élargir nos relations dans le domaine de l’énergie. Je suis convaincu que le potentiel des énergies renouvelables doit être davantage utilisé pour développer nos relations bilatérales, sachant qu’une délégation d’hommes d’affaires allemande l’accompagne dans cette visite, dont les principaux axes seront « le renforcement des relations bilatérales et l’élargissement de la coopération dans le domaine de la sécurité régionale et des échanges culturels.

Katja Kohl est militante politique du Parti vert est considéré comme l’une des partisanes des droits du peuple sahraoui à l’autodétermination. En 2016, Katja, avec d’autres parlementaires allemands, a participé à un appel à organiser un référendum d’autodétermination en faveur du peuple sahraoui « le plus tôt possible, comme l’exigent les résolutions de l’ONU. »

Cette même responsable a été reçue par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, en présence du secrétaire général du ministère, Chakib Kaïed. Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, une convergence de vues a été enregistrée entre les deux pays sur des questions régionales et internationales, telles que le conflit au Sahara occidental et la situation au Sahel et en Libye.

Quant à la France, malgré que ses relations avec l’Algérie sont une peu froide, les transactions commerciales entre les deux pays progressent à un rythme remarquable, surtout après la crise enregistrée avec l’Espagne, alors que Marseille s’est transformée en un refuge pour les importateurs algériens qui s’évadent des ports espagnols, parallèlement à la baisse des quantités de gaz exportées d’Algérie vers l’Espagne.

À cet égard, les chiffres ont révélé que les exportations de gaz naturel de l’Algérie vers l’Espagne ont diminué de 4,7 % au cours du mois dernier, par rapport à avril dernier. Dans le même temps, les exportations de gaz vers la France ont bondi à des niveaux records, selon les dernières données révélées par la société espagnole « Enagas », qui a attribué cette baisse aux problèmes entre Alger et Madrid en raison du revirement soudain de la position de cette dernière. sur la question saharienne.

M.B.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles