30.1 C
Alger
mardi, août 16, 2022

Constantine : La Direction de Commerce sévit contre les fraudeurs

A la recherche du gain facile, les commerçants continuent de ruser pour tromper aussi bien la vigilance du consommateur, mais aussi de la Direction du commerce. Cependant et fort heureusement, les opérations menées régulièrement pour lutter contre la fraude permettent à chaque fois de démasquer des tromperies souvent scandaleuses. Les résultats sont certes probants, néanmoins, rien ne semble freiner ces commerçants sans conscience. Les dernières interventions sur le terrain relatives aux opérations de contrôle et la répression de fraude comptabilisées par les agents de la direction de commerce de la wilaya de Constantine durant le mois de juin, se sont soldées par la saisie d’environ 5 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation, dont la valeur a dépassé 3,3 millions de dinars. Pas moins de 2130 interventions ont été effectuées durant cette période touchant des locaux commerciaux et des marchés, lors desquelles le service de contrôle et de la répression des fraudes de la

Direction de commerce, ont saisi 4.690 tonnes de différents produits alimentaires, tels que l’alimentation générale avec la saisie de 2,35 tonnes, 0,86 tonnes de produits non-conformes avec l’étiquetage, 0,41 tonnes de viandes et dérivées, 0,260 tonnes de produits de restauration, 0,18 tonnes de produits de boulangeries ainsi que d’autres produits impropres à la consommation. Lors de ces mêmes interventions, le même service a fait le constat de 770 infractions commises par les commerçants exerçant à travers la wilaya. On cite à titre d’exemple des infractions pour l’absence d’hygiène avec 213 infractions, ainsi que 64 autres pour absence du contrôle, 51 infractions à l’obligation de l’information du consommateur et 35 produits impropres à la consommation. Ce qui ont conduit à l’établissement de 776 procès-verbaux de poursuite judiciaire avec proposition de fermeture administrative à l’encontre de 10 locaux commerciaux, en plus du prélèvement de 29 échantillons de produits pour effectuer des analyses microbiologiques et physicochimiques, afin de s’assurer de leur viabilité à la consommation. Le bilan lourd des interventions des agents de contrôle et de la répression au courant de cette période, a conclu la proposition de la fermeture administrative de 12 locaux commerciaux, suite à 2.238 interventions, qui ont amené à la rédaction de 405 infractions à l’encontre des commerçants concernés, en plus de 399 procès-verbaux de poursuite judiciaire, alors que la valeur du défaut de facturation a été évaluée à 155.377.072 dinars et plus de 6.000 dinars de gain illicite. Avant le mois de juin, près de 6 quintaux de produits alimentaires avariés et impropres à la consommation ont été saisis au chef-lieu de la wilaya de Constantine par les services de la Direction locale du commerce. Les produits alimentaires retirés du marché, à la fin de la dernière semaine du mois d’Avril sont des denrées de large consommation à savoir des viandes rouges (viandes hachées et merguez) ainsi que des boissons gazeuses. La valeur financière de cette saisie, effectuée dans le cadre du programme de contrôle spécial Ramadhan visant la protection de la santé publique, a dépassé 1,3 million de DA, sachant qu’ à la veille du mois sacré, pas moins de 40 interventions ciblant la ville de Constantine uniquement, ont été réalisées par les brigades de contrôle mobilisées pour cette mission, donnant lieu à l’élaboration de 21 procès-verbaux (PV), relevant que les analyse s effectuées ont confirmé que les produits alimentaires en question ont été jugés impropres à la consommation. Il est à signaler que des poursuites judiciaires ont été engagées à l’encontre des contrevenants. S’agissant du mois de mais pas moins de 15,650 tonnes de matières impropres à la consommation humaine, essentiellement d’origine animale, ont été saisies durant ce mois de mai 2022. Des procès-verbaux sanctionnant des pratiques illicites ont été dressés à l’encontre des commerçants indélicats à la suite de 3799 opérations de contrôle ont donné lieu à 516 contraventions et 506 procès-verbaux de poursuites judiciaires. A noter selon la Direction de commerce que de nombreux commerçants ignorent complètement la chaîne du froid des matières consommables, soit au moment du transport où sur les lieux de vente dans des armoires frigorifiques.

Zineb Abbes

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles