25.1 C
Alger
dimanche, septembre 25, 2022

Cérémonie d’ouverture de la 19e édition des Jeux méditerranéens : Oran épate la méditerranée

La capitale de l’Ouest du pays et de toute la méditerranéens Oran a offert une cérémonie d’ouverture grandiose et spectaculaire au monde entier. C’est au stade du nouveau Complexe olympique d’Oran, Miloud Hadefi, doté d’une capacité de 40.000 spectateurs, que s’est déroulée la cérémonie d’ouverture des jeux Méditerranéens. Les festivités ont débuté hier dans la soirée.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné officiellement le coup d’envoi de la 19e édition des Jeux méditerranéens, prévu du 25 juin au 6 juillet. C’est la seconde édition que l‘Algérie organise après celle de 1975 à Alger. 

L’ouverture des JM a connu la présence de plusieurs invités de haut standing et de grandes personnalités politiques et sportives, à l’instar de l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, invité d’honneur à la demande du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le vice-président turc, Fuat Oktay, la ministre italienne de l’Intérieur, Luciana Lamorgese, et les ministres des Sports des pays participants ainsi que des ministres africains et les membres du corps diplomatique accrédités en Algérie, le sélectionneur national,  Djamel Belmadi, et des représentants de plusieurs fédérations sportives internationales et du Comité international olympique (CIO), ainsi que certains joueurs de l’équipe nationale de football, étaient présents.

Une cérémonie riche en prestations artistiques et culturelles

Exécutée par un orchestre symphonique composé d’une centaine de musiciens et avec au programme spectacle, sons et musiques synchroniques, lumières et jeux pyrotechniques, cette parade a été assurée par une pléthore d’artistes triés sur le volet. Entre chanteurs, musiciens et autres acrobates, qui ont défilé à tour de rôle, les spectateurs et téléspectateurs ont assisté à un show des plus grandioses, raffiné par des techniques de pointe et des moyens sophistiqués. Le fait marquant de cette soirée grandiose aura été la mise en avant de la diversité culturelle du pays organisateur, où tous les contours des traditions et coutumes algériennes ont été affichés.

Une couverture médiatique impressionnante

Outre les quotidiens, magazines et chaînes de télévision des pays participant à l’événement, cette première journée des jeux d’Oran a largement été médiatisée  par la presse internationale, d’une manière générale. Notamment sur le plan logistique, où tous les moyens ont été mis au profit des journalistes nationaux et étrangers chargés de couvrir cet événement méditerranéen. En effet, ces jeux ont enregistré quelque 2.068 demandes d’accréditation de journalistes, soit 1596 demandes émanant de la presse nationale, écrite et audiovisuelle, et 472 autres de la presse étrangère. Une présence médiatique qui bénéficiera sur le plan de l’hébergement de 32 hôtels. Hier soir, 500 drones ont survolé le stade qui a abrité l’événement, tout au long des festivités. A noter que 12 chaînes nationales et étrangères ont diffusé cette cérémonie d’ouverture.

Un stade plein à craquer

En plus des étrangers, les touristes nationaux ont afflué des quatre coins du pays, pour ne pas rater cette cérémonie spectaculaire, laquelle s’est tenue dans une ambiance des plus formidables. Coïncidant avec l’inauguration du nouveau stade d’Oran, cette fête s’est déroulée au milieu d’une foule gigantesque, dans une enceinte pleine comme un œuf. Cris de joie, youyous et chants à la gloire de l’Algérie et des hommes qui ont fait d’elle une nation fière, les visiteurs présents en nombre ont illuminé de mille feux cette soirée estivale. De quoi embellir la vie nocturne d’El Bahia, en pleine saison où les Algérien et leurs familles ne demandent qu’à vivre ce genre de spectacle et divertissements.

Les mérites de l’Etat algérien

Malgré les critiques qui ont accompagné les préparatifs de ce grand rendez-vous sportif, force est d’admettre que l’Etat algérien a fait un effort extraordinaire au niveau de la construction d’installations aux normes, dans une conjoncture économique loin d’être reluisante. Tout au long des Jeux méditerranéens, les visiteurs s’en mettront plein la vue, l’occasion de mettre sous le feu des projecteurs les multiples facettes de la culture algérienne en général et celle de l’Ouest algérien et de la ville d’Oran en particulier. Ainsi, les vents sont favorables pour faire de ces jeux une réussite,  et permettre également l’envol de la ville d’Oran sur la scène méditerranéenne.

Pour rappel, 18 pays européens, 5 pays africains et 3 pays asiatiques prendront part à cette manifestation d’envergure, où 3 390 athlètes issus de 26 Comités Nationaux Olympiques (CNO) seront en compétition jusqu’au 6 juillet prochain.

Hamid Si Ahmed

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles