16.1 C
Alger
samedi, octobre 1, 2022

Baccalauréat 2022 : Début des épreuves demain

Par : Maria B.

Après deux années consécutives marquées par un contexte pandémique, plus de 700 000 candidats sont appelés, demain, à entamer les épreuves du baccalauréat. L’épreuve qui s’étalera sur cinq jours, toutes les conditions sont réunies pour assurer un bon déroulement de l’examen du baccalauréat.

En effet, le ministère de l’Éducation nationale, en collaboration avec les secteurs concernés, s’est attelé à réunir les conditions nécessaires à la réussite de cet examen.

Pour faire face à toute forme de fraude ou de triche, des mesures ont été déjà prises et des sanctions ont été également introduites dans le code pénal, dont les amendements criminalisent désormais toute action de fraude sous le chef d’accusation «d’atteinte aux examens et concours». Tout candidat impliqué risque bien entendu de la prison.

Le Tribunal de Biskra a ordonné, il y a quelques jours la mise en détention provisoire d’une enseignante impliquée dans une affaire de fraude à l’examen du Brevet de l’enseignement moyen dont les épreuves ont pris fin mercredi 8 juin. Selon la direction de l’Éducation de la wilaya, cette enseignante, chargée de la surveillance, aurait été prise en flagrant délit par le chef du centre d’examen, lycée Hakim Saâdane, en train de photographier les questions du sujet des sciences naturelles pour les partager sur les réseaux sociaux (NDLR). Les pouvoirs publics sont déterminés de mettre fin définitivement à ce phénomène qui a pris des proportions alarmantes, ces dernières années. Par ailleurs, le ministère de l’Éducation nationale a mobilisé plusieurs centres pour le regroupement et le compostage des copies, avant de les répartir sur près d’une centaine centres de correction. Ces centres devront ouvrir, après les examens pour précéder à l’opération de correction, conformément au calendrier établi par le ministère de l’Education nationale. Pour sécuriser l’examen, le Commandement de la Gendarmerie nationale (GN) a adopté un plan spécial à l’échelle nationale pour sécuriser les épreuves du Baccalauréat qui débuteront dimanche prochain et assurer leur bon déroulement, a indiqué vendredi un communiqué du Commandement de la GN. Pour rappel, le taux de réussite au bac avait atteint 61,17% avec une moyenne d’admission fixée à 9,5/20, décidée pour des considérations sanitaires et psychologiques liées à la propagation de la pandémie de coronavirus (Covid-19).

M.B.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles