21.1 C
Alger
mardi, septembre 27, 2022

Au cours du premier trimestre de 2022 : L’entreprise portuaire d’Alger dévoile un bilan positif

Par : Maria B.

Le nombre des conteneurs pleins destinés à l’exportation au port d’Alger a augmenté considérablement, et ce, après avoir atteint 18% au cours du premier trimestre de 2022, par rapport à la même période l’an dernier.

Les données publiées dans le dernier numéro de la revue du Port d’Alger attribuent cette hausse à l’application stricte des mesures de facilitation qui ont été appliquées en faveur des exportateurs, soulignant que l’augmentation du taux de conteneurs a connu une augmentation au cours des trois premiers mois de 2022, atteignant 90%, contre 87% au cours des trois premiers mois de 2021.

Les mêmes données ajoutent que cette amélioration représente un autre indicateur positif lié à la rentabilité de l’entreprise portuaire d’Alger, puisque le délai moyen d’attente des navires dans le port a diminué, de janvier à mars 2022, par rapport à la même période l’an dernier, passant de 87,0 jours. en 2021, à 28,1 jours en 2022.

Dans le même effort positif enregistré par la société portuaire, la durée moyenne du séjour des navires traités est passée de 91,3 jours au cours du premier trimestre de 2021 à 71,3 jours au cours de la même période de l’année en cours. Quant au tonnage total de navires actifs à l’entrée, il gagne +1,2%, passant de 1,4 million de barils lors du premier trimestre de 2021 à 2,4 millions de barils lors du premier trimestre de 2022. Ainsi, l’objectif fixé par l’entreprise portuaire a été atteint à 98%, sachant qu’elle prévoyait 3,4 millions de barils durant cette période de l’année en cours. Quant au trafic maritime des passagers est attendu pour la même période en 2022, d’enregistrer 70.000 passagers et 31.000 passagers avec véhicules. La même source précise que cet objectif a été atteinte, respectivement, de 91,89% pour 62.939 passagers et de 36,90% pour 28.011 passagers avec véhicules, selon la même source. Le même document de l’entreprise portuaire a également confirmé que la crise sanitaire mondiale du Covid 19, continue d’affecter le contexte économique actuel, entraînant une baisse de 15% du trafic de navigation et de fret au cours du premier trimestre de 2022, par rapport à la même période de l’an dernier. 329 navires, dont 293 en opération, ont accosté au port d’Alger entre janvier et fin mars 2022, soit 86% de l’objectif fixé.

Dans ce même contexte, l’objectif fixé pour le mouvement total de marchandises à 3,2 millions de tonnes pour le premier trimestre 2022 a également été atteint à 84%, pour atteindre 19 millions de tonnes, enregistrant une baisse de 92,17% par rapport à ce qui avait été réalisé à la même période en 2021. L’entreprise du port d’Alger a attribué cette baisse à la baisse du mouvement des produits agricoles, des conteneurs et des hydrocarbures. En ce qui concerne le trafic de conteneurs qui a été traité par la même institution, 61220 conteneurs (équivalent vingt pieds) ont été reçus au cours du premier trimestre 2022, contre une attente de 76 500, soit avec un objectif de 80%.

Ce type d’activité a également affiché une baisse de -24% par rapport à la même période en 2021 « en raison de la crise sanitaire et de la restriction des importations au niveau national », précise la même source. Le nombre de conteneurs pleins (déchargés et expédiés) a atteint 34 131 (équivalent vingt pieds), soit une baisse de 18,47 % par rapport à la même période en 2021.

M.B.

Related Articles

Version PDF

Socials

144,087FansJ'aime
spot_img

Derniers articles